Environnement et études

L’installation d’un projet d’énergies marines renouvelables comme Normandie Hydro requiert un certain nombre d’expertises techniques, et environnementales. Des études poussées ont été réalisées sur des domaines comme les courants marins, les études sédimentaires…

Des études techniques et environnementales précises ont permis d’identifier précisément les enjeux de la zone d’implantation et de définir un projet final cohérent, en concertation avec les acteurs locaux.

Le projet final a fait l’objet de demandes d’autorisation auprès des services de l’Etat et a reçu ses autorisations en mars 2017.

Découvrez ci-dessous les principaux domaines étudiés dans le cadre de la conception du projet Normandie Hydro

Cette étude a été réalisée en 2012 et vise à caractériser la présence et la fréquentation des mammifères marins sur la zone d’étude. Elle a permis d’établir un inventaire des espèces rencontrées à partir des réseaux d’observateurs en Manche.

Cette étude a été réalisée par le Comité Régional des Pêches Maritimes et des Elevages Marins de Basse-Normandie (CRPMEM BN). Elle a été menée sur une période de plusieurs années et a notamment permis de prendre en compte la variabilité interannuelle des flottilles et des activités de pêche.

Cette étude a permis de caractériser la courantologie à partir d’un dispositif d’instrumentation océanographique. Ces mesures ont permis d’évaluer le productible énergétique de la zone d’implantation des hydroliennes.

L’enquête publique

 

Une enquête publique est une procédure officielle codifiée, préalable aux grandes décisions ou réalisations d’opérations d’aménagement du territoire qu’elles soient d’origine publique ou privée.

L’enquête publique du projet Normandie Hydro s’est déroulée du 18 août 2016 au 19 septembre 2016. Le rapport de la Commission d’Enquête a conclu à un avis favorable pour le projet.

Quels sont les objectifs de l’enquête publique ?
  • Informer le public ;
  • Recueillir ses avis, suggestions et éventuelles contre-propositions ;
  • Prendre en compte les intérêts des tiers ;
  • Élargir les éléments nécessaires à l’information de l’autorité décisionnaire avant toute prise de décision.